Les différents types du camper car le van

Le van est un camper-car construit à la base d’un véhicule utilitaire léger, il conserve la carrosserie d’original. La toile peut être élevée pour qu’il y ait plus d’espace. Les meubles peuvent être fixés ou mobiles. Sa petite taille lui confère le pouvoir discrétionnaire et la facilité de voyager. Cependant le volume réduit n’est pas convenable pour des séjours de longue durée à cause de cette petite taille. Cela ne permet pas de prendre beaucoup de réserves ce qui n’est raisonnable pour les passagers.

L’espace à dormir est de 2 à 6 personnes.

Le nouveau prix : entre 20 000 et 45 000 euros

Les avantages du van : un véhicule qui passe inaperçu dans le trafic, une taille réduite du véhicule, un budget polyvalent.

Les inconvénients : un confort de base, une capacité des sièges, des réserves d’eau et un équipement du gaz limité

L’usage recommandé : Pour un couple plutôt aventureux et pas pour le confort

Les différents types du van :

Le van encastré : ce sont des vans adaptés. La disposition est effectuée par un professionnel, l’ergonomie et la fin sont optimales. Il y a deux solutions possibles : acheter un camion et développer ou acheter un van déjà développé, nouveau ou déjà utilisé.

Le van avec un kit ajouté : ce processus est économique et favorise la polyvalence. Le véhicule utilitaire est utilisé aux fins prévues initialement en dehors des périodes de vacances. Les meubles sont faits sur mesure et ils sont assez personnels. Pour ce type de véhicule, ça sera plus difficile d’acheter un van déjà utilisé.

Acheter un VR poser les bonnes questions au vendeur Partie 2

Quel est l’équipement ajouté sur le camper-car ?

L’antenne de télévision par satellite vers le vélo en rack, l’échelle pour monter sur le pliage du toit auvent monté latéralement, il existe des installations innombrables qui peuvent accueillir un camping-car durant toute sa vie. Demandez le propriétaire lesquelles ont été ajouté sur la véhicule pour être assuré que ce n’est pas un prétexte d’augmenter le prix.

Aurez-vous un petit moment de « visiter » la caravane ?

Prenez en compte un camping-car qui est à la fois avec un véhicule commercial et une remorque. Demandez au vendeur au minimum d’une heure. S’il commence à regimber en disant que son temps est court, mieux aller sur votre chemin.

Tous les points de contrôle :

Huile de moteur

Liquide de frein

Liquide réfrigérant

Usure et tension de la courroie

Le fonctionnement du ventilateur (moteur au régime de ralenti qui doit être démarré après quelques minutes)

État et pression des pneus

État des balais d’essuie-vitre (ils doivent être changés chaque année)

L’usure des plaquettes de frein

Fonctionnement projecteurs

Fonctionnement éclats

Fonctionnement feux de stop

Comment marchent les feux de détresse (attention)

L’élément d’accumulateur vivant

Fonctionnement de tous les casiers (porte, hayon arrière, les vérins à gaz de porte, cassette porte WC, bouchon du réservoir d’eau

Propreté (les coussins, rideaux et toilettes …)

Odeurs (fuir le campeur qui sent la moisissure!)

Comment les portes du placard et tiroirs (doivent-ils verrouiller correctement)

Ouverture et fermeture des fenêtres et lucarnes. Les deux opérations doivent être faites sans force.

Enlèvement et installation facile de la cassette de la toilette

Comment marchent-ils les robinets d’eau chaude et eau froide

Contrôler le bon écoulement des eaux d’égout.

Comment marche-t-il le frigo

Comment marchent-elles les plaques de la cuisinière

Fonctionnement de l’appareil de chauffage (à vérifier même en été!)